AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIAPOUR UNE COMMUNICATION PLUS RESPONSABLE

Pour une communication plus responsable


Publié le 21/05/2017

Image actu

A l'aube de la 6ème édition des Chatons d'Or, décryptage de la notion parfois floue de communication responsable et de ce qu'elle implique en terme d'investissement.

 

Définir la communication responsable n’est pas facile. Il est mal aisé de faire court au risque de passer sous silence l’une des dimensions ou l’un des enjeux. Malgré tout, essayons une définition : « Est responsable, la communication qui s’appuie sur la réalité du produit ou de l’organisation, soucieuse des impacts environnementaux, sociaux, sociétaux, économiques et culturels, et qui s’efforce de garantir le respect des parties prenantes, tout en visant à atteindre ses objectifs avec efficacité ».

 

Communiquer responsable est une exigence de tous les instants. Cela demande une cohérence permanente dans toutes les actions de marketing et de communication, qu’elles soient externes, mais aussi internes. Le spectre est à 360°. C’est une démarche globale qui implique l’ensemble des activités d’un service communication. En commençant par la teneur du message dans le respect des enjeux environnementaux, sociétaux, et économiques. C’est à cette condition que la communication sera réellement convaincante et créatrice de valeur. La communication responsable s’invite dans le quotidien du communicant, sous peine d’incohérence et de perte de crédibilité.

 

 

Maintenir un cap solide

 

La communication responsable est un axe stratégique qui ne s’improvise pas. Elle est engageante. Elle exige réflexion et recul. Elle ne tolère ni improvisation ni changements de cap. Elle reste un exercice captivant au service du bien commun qui reposera souvent sur des choix et des compromis (techniques parfois, économiques le plus souvent). Des compromis, mais sans compromission.

 

Le communicant a une double responsabilité. D’abord celle de choisir les messages, les process et les prestataires les plus respectueux de l’écologie, des enjeux sociétaux et des enjeux économiques. Mais il est aussi investi d’un pouvoir de sensibilisation, voire d’éducation. Le pouvoir de faire passer les bons messages ou tout le moins de ne pas colporter de messages contraires à l’intérêt général et au bien commun. En cela, le communicant se doit d’être exemplaire.

 

 

Communiquer responsable par l'engagement

 

La communication responsable, c’est aussi celle qui laisse la place à l’éthique. Celle qui permet de promouvoir les valeurs de l’annonceur. SUP’ DE COM propose par exemple depuis 2006 le concours de l’Affiche d’Or qui véhicule ses valeurs d’engagement, un engagement au profit de causes d’intérêt général.

 

Gratuit et ouvert à tous, le concours propose à ses participants de créer une affiche destinée à sensibiliser le public à une cause d’intérêt général. C’est la lutte contre la pauvreté qui a été choisie comme thème de cette douzième édition. L’Affiche d’Or 2017 sera donc réalisée pour la Fondation Abbé Pierre. Dans le sillage de l’action de son créateur, qui a su incarner la part de solidarité et de fraternité que recèle notre pays, la Fondation lutte contre toutes les formes d’exclusion et montre qu’il est possible de construire une autre société, plus juste et solidaire.

 

Participer au concours implique de produire une affiche qui fasse vivre la mémoire de l’Abbé Pierre et ses valeurs.

 

L’engagement étant la thématique cette année des Chatons d’Or, le festival de la nouvelle économie créative, il nous a semblé pertinent d’y associer ce concours pour mettre en avant les talents créatifs engagés.

 

Les participations sont ouvertes jusqu’au 21 mai.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR