AccueilIN MARSEILLELA BOULE DE PéTANQUE : ELLE FAIT LE TOUR DU MONDE

La boule de pétanque : elle fait le tour du monde


Publié le 11/04/2018

Image actu

La pétanque n’en finit plus de conquérir le monde. Loisir au début des années 1900, le jeu provençal postule désormais au statut convoité de sport olympique en 2024. De Stockholm à Paris et de New-York à Bangkok, itinéraire d’une boule sans cesse en mouvement. Coup de projecteur dans cette nouvelle rubrique réalisée en collaboration avec les étudiants de troisième année de l'IEJ Marseille .

 

 

La pétanque, originaire de la Ciotat, a dépassé depuis longtemps son statut de loisir pour devenir désormais un sport international. Un siècle après son invention, elle a conquis le monde. De la Californie, à Washington en passant par l’Asie. La Chine compte aujourd’hui un million de pratiquants et aux Etats-Unis, des clubs ont été créés un peu partout. Longtemps cantonnée à un public âgé et à une image populaire, la pétanque attire désormais les jeunes hipsters qui louent sa convivialité et son accessibilité. À Stockholm, les boulebars, fréquentés par des joueurs à barbe font salle comble.

 

 

 

 

Un succès populaire

 

Face à cet engouement, la marque " pétanque " change. En France, où l’on compte 10 000 licenciés -un des sports les plus pratiqués-, des apéros pétanques en plein air sont organisés à Lyon, Paris ou Bordeaux. Mais la plus grande fête de la pétanque se déroule chaque année à Marseille. Le Mondial la Marseillaise réunit dans toute la ville durant cinq jours tous les adeptes de la boule d’acier. Diffusée à la télévision et couverte par des journalistes du monde entier, la manifestation a le mérite unique de mélanger champions du monde et champions du quartier. En 2017, la 56ème édition a attiré 15 000 joueurs venus de 11 pays différents. « C’est peut-être l’un des plus grand succès sportif du sud est », estime Pierre Guille, président du concours.

 

Pour l’ancien journaliste sportif et ancien membre du comité d’organisation Jean-Paul Delhoume, le changement d’image de cette pratique la pousse peu à peu à devenir un sport à part entière : « maintenant, c’est plus qu’un loisir pour certains. Il y a des compétitions et de l’argent en jeu avec une élite mais l’image doit rester populaire ». Chaque premier week-end de juillet, des hordes de joueurs venus des quatre coins du globe investissent le Mondial la Marseillaise qui devient le symbole d’une mutation en douceur. Si pour certaines nations, la pétanque est un sport national comme en Thaïlande, d’autres comme la Suède y voient un formidable vecteur de partage et un symbole d’universalité. Pour Pierre Guille, il ne fait aucun doute que la pétanque deviendra une discipline olympique. Les pieds tanqués dans sa tradition et le regard tourné vers le sport de haut niveau, elle pourrait ainsi devenir le premier sport olympique qui verrait s’affronter des athlètes valides et handicapés. Gardant ainsi la base de ce sport, le jeu convivial entre collègues.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR