AccueilCASE STUDYSIXT SAIT FAIRE PREUVE D'OPPORTUNISME

Sixt sait faire preuve d'opportunisme


Publié le 27/04/2017

Image actu

S’amuser avec l’actualité brulante sans prendre de gants, c’est la stratégie adoptée par le loueur de voitures Sixt depuis plusieurs années. Face à la fournaise présidentielle, la marque récidive en s’attaquant aux candidats du 1er tour avec un humour féroce. Quitte à les faire rire jaune.

 

Vous vous souvenez du print de Sixt qui mettait en avant les vitres teintées de ses voitures en référence à la supposée liaison de François Hollande et Julie Gayet ? Ou celui de la horde d’hôtesses en uniforme faisant une cruelle allusion à Dominique Strauss-Kahn et Aïssatou Diallo ? Le service de location de voiture sait rebondir sur le buzz, et poursuivit sa saga publicitaire à l’occasion des résultats du 1er tour des présidentielles. Altruiste, l’enseigne a créé plusieurs affiches destinées à consoler les candidats perdants et à titiller les deux qualifiés. Avec une créa 100% maison.

 

Comme à son habitude, les annonces affichent des voitures de l’enseigne, accompagnées de slogans laconiques et bourrés d’humour. Pour le candidat de la France Insoumise, l’estocade est fine : « Cher M. Mélenchon, la prochaine fois, pour passer de la 5ème à la 6ème, louez plutôt chez Sixt ». Pour le finaliste d’En Marche, c’est tout aussi persifleur : « Cher M. Macron, ni gauche, ni droite ? N’oubliez pas de prendre un bon GPS ». Avec ce coup média, la marque de location de voitures pérennise sa capacité à être connivente. Mieux, elle entretient un humour féroce qui dédramatise les évènements. C’est là d’ailleurs la force du sarcasme réussi : souligner avec détachement les aspects amusants d’une réalité difficile.

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR