AccueilCASE STUDYLES CHTIS SE METTENT AU GOLF... MAIS PAS QU'EUX

Les Chtis se mettent au Golf... mais pas qu'eux


Publié le 10/07/2018

Image actu

 

Pour promouvoir la Ryder Cup qui se tiendra en septembre prochain dans notre beau pays, la Fédération Française de Golf a lancé sur les réseaux sociaux une web série humoristique intitulée « Le golf, pourquoi pas vous ? ». Danny Boon et Kad Merad, stars du 1er épisode, en ont donné le coup d’envoi le 29 juin dernier, sur un quiproquo.

 


Chaussez les crampons, vérifiez votre raquette et préparez les boissons énergisantes, le sport n’a pas fini de vous tenir en haleine en ces mois d’été 2018. A moins de vivre dans un bunker anti-atomique, impossible d’être passé à coté de la campagne gauloise menée en Russie qui, au moment où ces lignes sont écrites, s’apprête à écrire ses derniers chapitres. Si le football déchaîne les foules au quatre coin du globe, Wimbledon, temple du tennis mondial, et le Tour de France, le marquent à la culotte depuis 8 jours et cherchent à (re)trouver leur audience. Ainsi, tout l’espace médiatique semble occupé par les aficionados du ballon rond, de la balle jaune ou de la petite reine. Tout ? Non. Un petit nouveau semble décidé à rattraper son retard et se payer une place de choix au banquet télévisuel français. Comme dirait nos voisins d’outre Manche : « Golf is coming home ».

 

 

 La Ryder Cup affiche ses ambitions

 

Du 25 au 30 septembre prochains, la Ryder Cup, troisième évènement sportif le plus médiatisé au monde -qui avait attiré pas moins de 45000 spectateurs chaque jour lors de sa précédente édition en 2016 aux USA -, pose ses valises dans notre beau pays. Pour accompagner son arrivée, et promouvoir une discipline encore méconnue sur son territoire, la FFG -Fédération Française de Golf-, avec le soutien de ses ambassadeurs et des invités exceptionnels, lance aujourd’hui un programme audiovisuel inédit et humoristique intitulé « Le golf, pourquoi pas vous ? ». Dany Boon et Kad Merad ont ouvert le bal avec une ch’tite saynète, écrite par l’humoriste nordiste et publiée sur la page YouTube de la FFG, le 29 juin dernier. L’occasion, pour notre plus grand bonheur, de faire référence à une suite de Bienvenue chez les Chtis.

 

 

 


Mais le casting est loin de s’arrêter en si bon chemin. Stéphane Plaza, célèbre agent immobilier, a pris le relai avec son propre sketch posté le 5 juillet. Suivront, chaque semaine, d’autres vidéos mettant en scène Arnaud Gidouin et Chantale Ladesou, acteurs et humoristes français, Erik Orsenna, académicien, Armel Le Cléac’h, dernier vainqueur du Vendée Globe, Gérard Saillant, professeur chirurgien reconnu, Hugo Desnoyer, surnommé la « star des bouchers », ou encore Thomas Levet et Jean Van de Velde, les deux golfeurs professionnels français ayant, avec Victor Dubuisson, joué la Ryder Cup.

 

 

 

 

L’opération s'agrémente également d’un jeu concours sur Facebook dans lequel les internautes sont invités à poster une photo ou une vidéo reprenant le thème de la série, en l’occurence : « Le golf, pourquoi pas vous ? ». Chaque semaine, les ambassadeurs de la FFG éliront la meilleure oeuvre et procéderont, juste avant le début de la compétition, à un tirage au sort pour désigner le grand gagnant. Ce dernier se verra offrir une multitude de lots, dont des places pour la fameuse Ryder Cup. L’objectif étant de maximiser l’engagement sur les réseaux sociaux et, in fine, démultiplier l’audience des vidéos. 

 

 

Un sport en quête de popularité

 

En France, moins de 2 % de la population joue au golf, là où les autres pays développés sont à 10 % voire 30 % comme en Australie. Autant dire que le pays de Mbappé a du pain sur la planche pour (re)donner ses lettres de noblesses hexagonales à cette discipline. Le principal obstacle étant qu’il est perçu comme un sport élitiste en comparaison avec un jeu beaucoup plus fédérateur comme le football. Mais ce seul argument n’a pas lieu d’être alors même que le tennis, lui aussi jugé comme une pratique d’une certaine classe sociale, a réussi à faire son trou et se construire une fan base importante. Nul doute que ce genre d’opération 100% réseaux sociaux et incarnée par des personnalités populaires saura, en partie, développer la notoriété d’un sport qui reste encore orphelin de grandes stars françaises. 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR