AccueilAUDACERENTRéE : VOLKSWAGEN A LA BANANE

Rentrée : Volkswagen a la banane


Publié le 01/09/2016

Image actu

Volkswagen sort une nouvelle campagne Tv et radio. Dédiée à la rentrée et à ses offres, elle est dite tactique. Mais elle est beaucoup plus car avec elle la marque retrouve son ton et son audace.


« Difficile de résister », tel est le titre -un tantinet provocateur- de la nouvelle campagne TV  et radio signée DDB°Paris pour Volkswagen. Et en effet, on ne peut pas s’empêcher de parler de ces deux films (« La vente » et « Le barbecue ») réalisés par Adrien Armanet (production : Iconoclast). Non pas parce qu’ils répondent à une stratégie de rentrée, à savoir : faire parler des modèles, de leur valeur et des offres du mois à une période aussi stratégique que septembre. Ni parce qu’ils visent, par ricochet, à créer l’incontournable trafic tant nécessaire à une marque automobile qui a toujours besoin de faire parler d’elle en bien pour séduire.

 

 

Un tour de force : vendre sans même le vouloir

 

Mais parce que tout en humour décalé et en rhétorique habile, ces comédies très bien jouées et aux situations inversées surprenantes mettent d’emblée le spectateur dans la poche, le font sourire -ce qui reste un bon levier de développement pour une entreprise- et lui font avaler sans aucun problème les discours promotionnels d’ordinaires si ennuyants voire soûlants. Parce qu’aussi, elles renouent -enfin- avec la marque de fabrique de sa communication qui a fait -pour partie- son succès dans un univers si conventionnel. Volkswagen en retrouvant son audace et son ton nous divertit. Et surtout, à une époque où sous couvert de content marketing, les marketers oublient parfois l’essentiel privilégiant la forme au fond, la quantité à la qualité et l'aboutissement, cette marque bousculée voire décriée ces derniers mois, nous fait la démonstration de toute l’utilité d’un discours marketing et publicitaire solide, qui fait sens permettant de se relever en dépit du genou mis à terre.

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR