AccueilAUDACEDU KIT DE SURVIE AU KIT DE DIGNITé

Du kit de survie au kit de dignité


Publié le 20/01/2016

Image actu

 

Etre digne c’est commencer par être propre. Pas évident quand on est réfugié. Pour le permettre au plus grand nombre grâce à ses trousses de toilette baptisées « kits de dignité », Solidarités International lance un appel aux dons. Une opération soutenue par la campagne « Le réveil » de Ici Barbès.


Pour le Professeur Henri Joyeux dans un de ses récents ouvrages, se brosser les dents aide chacun d’entre nous à préserver son moral. Pour d’autres personnes très nombreuses contraintes à l’exil pour cause de guerre ou de catasptrophes naturelles, et donc privées de leur foyer, il s’agit de bien plus. Puisque ce geste élémentaire d’hygiène comme celui de se laver, leur permet de rester dignes. Une dignité que l’association Solidarités International et l'agence Ici Barbès veulent rendre à ces réfugiés qui aujourd'hui dans le monde, sont plus de 60 millions. Comment ? Tout simplement en faisant appel à la générosité du grand public pour offrir à ces familles qui n'ont plus rien, une trousse de toilette. Baptisée le « Kit de dignité », elle comprend du savon, du shampoing, des serviettes hygiéniques, une brosse à dents, du dentifrice...

 

 

Les gestes sont là mais plus les accessoires

 

Le film "Le réveil", dans lequel les accessoires d'hygiène de première nécessité sont rendus invisibles, interpelle le public sur la souffrance de ces populations déplacées qui n'ont même plus de quoi prendre soin d'elles-mêmes ayant tout perdu. Un 30’' (production : Standards Films) qui va droit au but mixant autant la pudeur que l’authenticité. En effet, réalisé par Ugo Mangin, il met pour partie en scène de vrais réfugiés retenus après un casting sauvage. Diffusé en TV et au cinéma à partir du 25 janvier, il sera relayé par des annonces presse et affichage et par un dispositif digital. Des opérations à chaque fois conçues par des équipes créatives spécifiquement dédiées. Permettant ainsi à cette campagne articulée autour du dispositif social media et du site de recueillir les dons allant du micro-don à 1 € pour financer chaque article du kit, à plusieurs kits de 7 € chacun. Tandis que les internautes sont invités à partager leurs dons sur les réseaux sociaux, afin de maximiser la viralité de l'opération. alors, un geste ?

 

 

 

 

 

Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR