AccueilIN AFRICAQUE DOIT FAIRE UN SUPER-HéROS QUAND IL A LE VIH ?

Que doit faire un super-héros quand il a le VIH ?


Publié le 22/11/2017

Image actu

Et non les super-héros ne sont pas invincibles... Et même s'ils le sont, ils ne sont pas à l'abris du Virus de l'immunodéficience humaine. Mais alors que faire ?

 

Il s’appelle Tinqoh, il est fort comme un roc et n’a peur de rien et dès que son nom retentit dans son village, le bonhomme rapplique aussi sec pour aider les âmes en détresse. Un super-héros qui n’a certes pas le charisme d’un Batman mais que tout le monde aime, et sa détermination va lui être nécessaire pour mener à bien ses missions. Peut-on continuer à aider la communauté lorsque l’on est atteint du VIH ? Peut-on rester en forme ? Est-il possible de fonder une famille ? Comment se confronter au regard des autres ? L’organisation Brothers for life, aidée par l’agence sud-africaine Joe Public, répond à ces questions grâce à une campagne très dynamique.

 

Le message du spot est résolument optimiste et joue à fond la carte de la dédramatisation. Quand Tinqoh annonce sa contamination à ses proches, ces derniers, loin de s'affoler ou de le rejeter, le rassurent immédiatement, l’informent sur le traitement à suivre et le prennent même dans leurs bras pour le consoler. Un détail certes mais pendant longtemps la croyance populaire a voulu limiter tout contact avec les porteurs du virus, comme si une simple étreinte pouvait suffire à propager la maladie.

 

Une campagne toute en légèreté pour un sujet sensible. En effet, comme nous l’apprend ONUSIDA, depuis la découverte des premiers cas de VIH, il y a plus de 35 ans, 78 millions de personnes ont été infectées et 35 millions sont décédées de maladies liées au sida. L’Afrique paye un lourd tribut et d’après un rapport de l’Unicef, cette maladie reste la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 10 à 19 ans. Objectif pour 2030 ? Mettre fin à l’épidémie.

 

Commentez



 


Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR