AccueilTENDANCESTOMMY HILFIGER DéMOCRATISE SON DéFILé AVEC DES INSTAGRAMMERS

Tommy Hilfiger démocratise son défilé avec des instagrammers


Publié le 28/01/2014

Image actu

 

 

Preppy à souhait ! La collection printemps/été, baptisée West Coastaiüs de Tommy Hilfiger (*) n’engendre pas la morosité. Toujours très « casual » et aux tons très chics, celle de l'hiver 2014, révélera aussi son « lifestyle » lors du défilé du 10 février prochain, à l’emblématique Park Avenue Armory, à New York. Et cette fois-ci non pas sur le thème de la mer mais de la montagne, de la randonnée, des grands espaces... Plutôt prometteuse comme expérience mais source de frustration pour le plus grand nombre. En effet, à moins d'être sur place et de faire partie des quelques happy few, impossible d'assister à l'événement ! Mais son créateur Tommy Hilfiger, accompagné de son équipe branchée dans tous les sens du terme, va comme l'année dernière proposer une fenêtre digitale aux fans de la griffe.

 

 

Ouvrir l’expérience du défilé à un plus large public avec un accès immédiat

 

Il était donc inconcevable de ne pas profiter de cette nouvelle saison pour digitaliser davantage son « fashion show », et faire le buzz en partageant le plus possible aux quatre coins du monde, grâce à son premier défilé présenté sur InstaMeets. Ce type de rencontres, émanant de la communauté Instagram, est local ou international, et réunit des participants mus par un intérêt commun à l’occasion d’un événement spécifique. Ainsi, ces derniers partagent des photos reflétant leurs visions ou perspectives personnelles sur un sujet donné, en utilisant un tag #instameet spécifique. Pour Tommy Hilfiger, les " héros " seront donc 20 Instagrammers new yorkais, pré-inscrits via eventbrite mais sélectionnés sur place le jour « J », en partenariat avec deux membres influents de la communauté Instagram newyorkaise, Brian DiFeo (@bridif) et Anthony Danielle (@takinyerphoto).

 

Car cette fois-ci, en plus de fournir - via sa plate-forme de « conciergerie » - du contenu personnalisé et à distance pour chaque journaliste du bout du monde, la marque va laisser carte blanche aux acteurs de ce réseau social dédié à l’image et source d’expression créative. L’objectif étant qu’ils transmettent, sur leur compte personnel (via #tommyfall14 et #nyfwinstameet) de façon originale et intimiste, leur perception artistique de l’événement à travers leurs photos ou vidéos qu’ils auront réalisées dans les coulisses ou sur la scène du défilé.

 

 

Des opérations numériques pour faire évoluer la relation client dans un contexte précis

 

Cette opération numérique ne peut que renforcer la relation client et même celle avec le secteur, car placée sous le signe de la créativité et de la liberté elle va déployer allègrement les notions de proximité et de dynamisme et susciter les conversations globales, donc un engagement plus fort. D’autant qu’elle vient en appoint du reste de la campagne tout juste lancée et qui comprend également des courtes séquences vidéo interactives sur chacun de ses membres. Réalisée sur la plage de Malibu, celle-ci se décline en magasin et sur tous les outils numériques de la marque (site, Facebook, Twitter, Youtube, Instagram), en complément des traditionnelles annonces presse et affichage.

 

Florence Berthier

 

(*) Groupe PVH Corp. qui développe aussi Calvin Klein

 


  

 

 

  

 

 

Le défilé, comme si vous y étiez

 

 

 

 

La marque peut compter sur des membres influents du réseau social

 

 

 

La nouvelle collection printemps/été

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR