AccueilTENDANCESOENOVéTHIQUE : L’éTIQUETTE MAGNéTIQUE QUI FAIT PARLER LES GRANDS CRUS

Oenovéthique : l’étiquette magnétique qui fait parler les grands crus


Publié le 10/04/2013

Image actu

 

 

Quoi de plus agréable que de s’offrir une bonne bouteille de vin pour partager une soirée entre amis ou accompagner un plat savoureux… Mais il n’y a pas toujours un caviste à portée de voix pour conseiller l’amateur éclairé ou non. C’est sans compter Oenovéthique, une innovation brevetée par Emeric et  Elise Foléat, deux jeunes vignerons du Jura et propriétaires de Les Matheny.

 

Cette étiquette magnétique contient en effet un livret papier qui se fixe sur les bouteilles de vin, grâce à ses deux parties rigides qui se collent ensuite l’une à l’autre. Elles peuvent être gravées en quadrichromie tandis que son système de charnière très résistant permet d’insérer 2 à 8 pages et une manipulation à toute épreuve. Mise au point avec l’agence Le 5 rue Dosne, cette nouveauté est une petite révolution dans le genre de l’étiquette. En devenant une véritable source de créativité grâce aux effets de matière ou aux jeux des couleurs, mais aussi en multipliant les opportunités de prises de parole de la plus traditionnelle (historique, savoir-faire, culturel, gastronomique…) à la plus événementielle (personnalisation, fête calendaire ou non, série limitée…) en passant par l’opérationnelle (coupon de réduction, cadeau d’entreprise, cobranding…).

 

 

 

 

«En plus d’offrir une liberté d’expression sur la valeur ajoutée du produit, cet outil multi fonction déclinable en plusieurs langues va aussi aider les producteurs pour leur commercialisation à l’export», souligne Stéphane Donat, responsable marketing et commercial pour Oenovéthique «Enfin, sa capacité informative élargie anticipe le futur besoin d’espace supplémentaire réclamé par les contraintes légales européennes renforcées sur la composition et les ingrédients». Autant d’atouts qui vont renforcer les liens entre le consommateur et la marque.

 

Tout juste en phase de lancement, cette innovation packaging cible dans un premier temps l’univers du vin et des alcools, et déjà des producteurs en France comme à l’international sont sur les rangs(*). Mais elle pourrait très vite séduire d’autres secteurs et marques à forte valeur ajoutée, comme l’agro-alimentaire haut de gamme, les parfums ou les cosmétiques. Et finalement cette étiquette à feuilleter pourrait bientôt être consommée sans modération !

 

Florence Berthier

Rubrique réalisée en partenariat avec Uniteam

 

(*)Tarif calculé en fonction du volume avec à titre d’exemple 1,60 euro tout compris pour 100 000 unités.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR