AccueilTENDANCES11 IDéES CLéS POUR L’AVENIR : L’ACCéLéRATION DU TEMPS QUOTIDIEN

11 idées clés pour l’avenir : l’accélération du temps quotidien


Publié le 26/02/2014

Image actu

 

L’altération de la perception du temps n’est pas à comprendre seulement dans la déstructuration temporelle du cours de la vie (temps biographique), mais aussi dans la flexibilisation du quotidien (temps quotidien). Le temps long est donc tout aussi bouleversé que le temps court. « Au regard de l’évolution qui voit les séquences actives professionnelles (formation, activités salariées, retraite, ou bien rencontre amoureuse, mariage, enfants), d’une part, toujours moins liées entre elles, et de plus en plus indépendantes de l’âge biologique, d’autre part », la tendance montre un éclatement des phases sociales et biologiques du cours de la vie, et la perte croissante de la capacité d’orienter sa biographie normale.

 

 

Signaux faibles

 

> évolution des formes de travail liée au travail en réseau

 

> éclatement des univers de travail

 

 

Conséquence 1 : Un temps éclaté/La fragmentation croissante des activités et les phénomènes de désynchronisation

 

La fragmentation du temps et l’effacement des frontières vont contribuer à différencier les types d’activité, leur lieu et leur durée. Cela aura des conséquences lourdes, pour l’entreprise, en termes d’organisation et de missions : lorsque l’activité professionnelle s’effectue à la maison, entre des tâches ménagères, la surveillance des enfants et les loisirs; lorsque l’on organise ses loisirs à partir du poste de travail; lorsque le temps du voyage personnel ou professionnel devient un temps de travail; lorsque les e-mails privés et professionnels sont reçus et traités pêle-mêle, entrecoupés de coups de téléphone.

 

> Lire la suite

 

 

Conséquence 2 : Des identités superposées et modulables/L’identité situative, menace pour l’équilibre des futurs travailleurs ?

 

L’identité situative signifie qu’aucune définition de l’identité n’est plus permanente. L’évaluation, la mise en relation et l’interprétation des caractéristiques identitaires changent de situation en situation. Au-delà de l’augmentation des pathologies liées à cette identité situative, comme la dépression, « l’identité de la modernité avancée semble également se caractériser par l’effacement de la perception d’un mouvement du soi ou de la vie contrôlée dans le temps et, par conséquent, par la perte d’une perspective d’évolution ».

 

> Lire la suite

 

 

Le point de vue des communicants : à la recherche du temps perdu…

 

Le phénomène d’accélération est bien entendu au coeur des préoccupations des communicants. Porteur de profondes transformations, il impose à la fois un changement de pratiques et favorise l’émergence de nouvelles attitudes. A l’heure du flux continu d’informations en provenance d’une multitude de nouveaux canaux, où le destinataire devient lui-même auteur/producteur/diffuseur de messages, souvent simplifiés et parfois déformés, où le sensationnel le dispute à l’événementiel et où la surabondance complique toute tentative d’analyse et de mise en perspective, peut-on encore parler de communication maîtrisée ? Comment faire émerger et construire une image durablement quand les lignes bougent sans cesse ? Comment réussir à tisser des liens durables et bâtir une relation de confiance quand, précisément, le temps nous échappe ? Comment résister à l’instantanéité, contraire à la lisibilité/transparence tant réclamée ? La maîtrise du temps est une question cruciale, pour les entreprises et, par ricochet, pour leurs communicants. Autrement dit, réussir à contenir le temps court dans une logique de temps long.

 

> Lire la suite

 

La rédaction

 

Extrait tiré de l'ouvrage "11 idées clés pour l’avenir". Communication & Entreprise

Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR