AccueilRICOCHETSTIMELINE, LE PROJET “POLITIQUE” DE FACEBOOK

Timeline, le projet “politique” de Facebook


Publié le 28/09/2011

Image actu

 

 

 

Lors du F8* du 22 septembre, Mark Zuckerberg a révélé un certain nombre d’innovations. Peut-être s’agit-il d’ une réaction de défense contre Google+ ? En tout cas le “social network” avance et fait évoluer son offre. Une des évolutions majeures annoncées la semaine dernière est Timeline, une fonctionnalité rendant les profils Facebook ultra-personnalisables et proposant de remonter dans le temps et de raconter nos vie avec nos statuts, nos photos, nos modifications d’états, nos échanges avec nos amis. Avec cette innovation, Facebook fait un pas important en rendant encore plus “palpable” la réalité de toutes nos histoires personnelles, comme autant de petits storytellings. Facebook a simplement décidé de la manière dont nous nous mettrons en scène demain. Le F8, comme le G8, décide maintenant de nos vies et de la manière dont nous les racontons. Facebook prend encore plus la voie d’un ensemble politique, au sens de la vie de la Cité.

 

C’est l’une des théories de mon ouvrage “Ren@issance Mythologique”: Facebook est une res publica (la République, chose commune). Facebook serait le premier pays 2.0 au monde, avec plus de 8 % de la population mondiale active sur son réseau. Et la rédaction du Time Magazine a qualifié Zuckerberg de «chef d’État en T-shirt». Il est vrai que le réseau a tous les attributs d’une nation tels qu’ils sont définis dans les manuels d’institutions politiques : une population, un territoire établi, un gouvernement effectif subordonné à aucune autre nation et une reconnaissance internationale. Rappelons que le fondement d’un ensemble politique est le «vouloir vivre ensemble».

 

 

Reportage France24

 

 

C’est évidemment le cas avec Facebook, dont les membres sont là pour vivre ensemble, partager leurs émotions, les diffuser, les montrer. C’est l’essence même du projet Timeline. Un projet qui peut sembler anecdotique, presque gadget. Il n’en est rien. Timeline fait en réalité revivre le principe du Grand Tout et du Léviathan : un grand tout composé de toutes nos vies, de tous les détails de nos histoires. La Res Publica, comme Facebook, ensemble social de millions d’individus composant un grand corps social est composée de nos vies grouillantes, de nos histoires personnelles. C’est cela, la Société (son étymologie societas, signifie “union”, “association”).

 

Le mythe de la fusion de chacun dans un grand tout est consubstantiel à l’histoire de l’humanité. L’homme a toujours eu conscience de sa participation à un projet commun, de l’entité primordiale Tiamat, dont les membres ont été disloqués et dispersés par Marduk pour créer l’univers au dieu indien Purusha dont le corps constitue la société et les classes sociales jusqu’au fameux Léviathan de Hobbes. Le projet Timeline renforce encore plus le côté “politique” de Facebook, En devenant le livre de famille de nos vies, en mettant en scène tous nos moindres faits et gestes, Facebook prend le visage du monde.

 

 

Thomas JametNEWCAST – Directeur Général / Head of Entertainment & brand(ed) content, Vivaki (Publicis Groupe)

www.twitter.com/tomnever      /  thomasjamet.com

Thomas Jamet est l’auteur de « Ren@issance Mythologique, l’imaginaire et les mythes à l’ère digitale » (François Bourin Editeur, en librairie le 15 septembre). Préface de Michel Maffesoli.

 

 

 

*la conférence pour développeurs de Facebook 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR