AccueilDATA ET CRéATIVITéMUFFLE GUARD, LE PROTECTEUR DE E-RéPUTATION SUR TWITTER

Muffle Guard, le protecteur de e-réputation sur Twitter


Publié le 21/04/2013

Image actu

 

 

Tout va très vite: au début du mois de janvier 2011, INfluencia se penchait sur  l'ouvrage  «E-Réputation, Stratégies d’influence sur Internet». Sur 300 pages et 7 chapitres didactiques, cette "Bible" regroupait et décryptait les différentes techniques appliquées à l’e-réputation. Et deux ans plus tard, en février 2013, Reputation Squad et la Mairie de Paris lançaient  Soyez net sur le Web - une plate-forme de gestion de son image sur Facebook, preuve que dans notre seconde vie virtuelle l’image vaut son pesant de clics.

 

Pour les marques, les dégâts que peut provoquer un tweet ou un post maladroit et inapproprié sont en effet devenus trop considérables pour ne pas contraindre à une veille zélée.  La startup britannique Muffle leur propose donc  Muffle Guardun service de surveillance et de protection pour qu’elles puissent contrôler la conversation qu’elles suscitent sur Twitter  .

 

Disponible pour l’instant en Beta et uniquement sur invitation préalable, accordée après demande, sur la règle du 'premier arrivé premier servi', Muffle Guard repose sur six commandements, piliers fondateurs de son offre : protéger son e-réputation, interagir avec le consommateur en toute sécurité, réagir en même temps que son audience, protéger ses utilisateurs et ses employés, rester présent sur Twitter 24 heures sur 24 : et enfin proposer un outil de veille pratique et flexible.

 

Concrètement, chaque utilisateur peut cacher un tweet avant même qu’il ne soit public, soit automatiquement sur n’importe quel compte Twitter relié à la marque, soit manuellement. Dans les deux cas, le message caché est sauvé pour pouvoir être re-tweeté quand le timing est plus propice. Une libraire de mots clefs aide les marques à surveiller les mots et phrases qui ne devraient pas être publiés sur le réseau social, des notifications étant disponibles via email et  texto.

 

Mieux encore, Muffle Guard - abrité sur le Cloud - offre clairement la possibilité de créer un «Blackout Twitter» pour empêcher certains comptes d’être utilisés à des moments inopportuns, comme après quelques verres par exemple. Enfin, last but not least, des algorithmes d’analyse des sentiments scrutent les réponses et re-tweets de messages plus ou moins ambigus : cela permet à chaque marque de jauger la réaction du public en temps réel.

 

A l’heure du TNN, le Twitter News Network*, cela n’a pas de prix !

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

 

*Le TNN, le Twitter News Network à découvrir dans la prochaine Revue INfluencia avec comme thème : Les Médias. pour s'abonner, cliquer ici

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR