AccueilDATA ET CRéATIVITéLE CROWDMODELING DéBARQUE DANS L’EMPIRE DU MILIEU

Le crowdmodeling débarque dans l’Empire du milieu


Publié le 23/10/2013

Image actu

 


 

Si vous dites le contraire, votre nez va s’allonger: oui vous avez déjà essayé un vêtement en maudissant le mannequin dans la vitrine ou sur l’affiche de la pub. Son crime ? Porter tellement mieux que vous l’objet du désir ! Les vérités des corpulences et des formes ne sont pas tout le temps celles de la mode, la nature est cruelle. Pour ne plus se heurter à la dure réalité physiologique et éviter la désillusion d’un achat raté, une nouvelle application propose du crowdmodeling online.

 

Le concept de la plate-forme digitale chinoise est novateur: faire de chaque acheteur un modèle pour les autres consommateurs, ravis de pouvoir alors juger le vêtement courtisé quand il n’est pas exposé sur un modèle aux mensurations de rêve. Pour chaque fringue vendue sur l’application, Vancl Star propose plusieurs photos du même vêtement porté par plusieurs autres consommateurs lambda.

 

Chaque détenteur de l’application – disponible gratuitement sur App Store et Google Play – est donc invité à se prendre en photo avec le vêtement, devenant de facto un facteur décisionnel d’achat pour les autres clients. L’utilisateur peut même uniquement browser sur les clichés de ses comparses au physique similaire, s’il veut savoir quels habits sont les plus populaires et considérer si le sésame lui siéra aussi bien.

 

En plus des fonctions classiques d’une plate-forme d’e-commerce, Vancl Star rejette le mannequin unique en faisant de chaque client un repère d’achat. Dans l’Empire du milieu, le crowdsourcing revêt un apparat inventif et franchement utile, sans contraindre le consommateur. Dans le même esprit, l’application russe Suit Up fait de chaque utilisateur un designer en herbe en lui permettant de faire mumuse avec les vêtements mis en ligne. Dans les deux cas, la finalité est identique : fournir aux consommateurs un maximum d’informations avant l’achat.

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO


 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR