AccueilAUDACEBUG RUN: QUAND UNE MARQUE ORGANISE DES PARIS...

Bug Run: quand une marque organise des paris...


Publié le 29/05/2012

Image actu

 

La course commence bientôt! Allez-vous parier sur Shitty Bill, Apollo Five ou Dusty Duke? Ou plutôt: allez-vous parier même si  ces puissants sprinteurs sont en réalité… des insectes? Ces petites bêtes sont les stars d’une course de vitesse insolite organisée par l’agence DDB Stockholm à l’occasion du lancement de la nouvelle VW Beetle Turbo.

 

Chaque scarabée a son profil bien à lui, avec son parcours, ses origines, ses projets… Et pour les sceptiques sur les traitements réservés aux insectes, une charte d’engagement est consultable sur le site.

 


     

 

 

Bug Run est donc une course qui se déroule en live toute la semaine (5 courses programmées), avec de vrais insectes en compétition sur un circuit aménagé comme un circuit de F1 miniature. Et bien sûr, une remise des prix est prévue: le vainqueur de cette compétition gagnera des places VIP pour le STCC* avec l'opportunité de faire un tour en voiture avec le pilote. Mais en plus, chaque jour, le joueur le plus proche des estimations finales pourra remporter un séjour à Londres pour deux, des places pour un match de l'Arsenal et des tablettes Samsung Galaxy...

 

La 3ème course est prévue pour mercredi soir (un compte à rebours s’affiche sur le site), et les participants peuvent parier pour le fun (gratuitement) sur le "poulain" de leur choix, gérer leur "écurie" et inscrire l’heure d’arrivée estimée. Il est également possible de parier une somme d’argent sur l'insecte pour espérer gagner le gros lot!

 

 

Cliquez sur l'image pour en savoir plus sur la Beetle Turbo

 

 

Une opération digitale osée puisqu'elle reprend les codes des acteurs de paris en ligne. Une audace qui fait de Volkswagen une des premières marques à lancer une opération de paris éphémères avec ou non de l'argent en jeu, et des cadeaux. On retient surtout le visage de "Bug Run" qui reprend tous les codes des sites de jeux en ligne et anticipe un avenir où les marques pourraient lancer des paris en ligne et ainsi stimuler de manière différente l'engouement des consommateurs.

 

Le hic de cette opération: la «beetle race» est actuellement ouverte aux pays scandinaves mais pas à la France… Une page créée par Betsson.se, l'agence digitale en charge de l'interface, explique que la législation française et européenne n'autorise pas les citoyens hexagonaux ainsi que leurs cousins d'Europe à participer à l'opération. Une photo du footballeur Nicolas Anelka vêtu du maillot des Bleus pendant la déroute du Mondial 2010 accompagne les explications... Chacun interprétera ce message comme il l'entend...

 

 

Lucie Freulon

*STCC: Swedish Touring Car Championship

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR