AccueilAUDACEKENZO LANCE LE PREMIER FILM 100% CINEMAGRAPHS

Kenzo lance le premier film 100% cinemagraphs


Publié le 06/03/2017

Image actu

Flower by Kenzo souhaite recruter une nouvelle cible millennials tout en gardant son aspect statutaire.

 

Décidément, Kenzo Parfums aime l’expérimentation artistique et faire bouger les lignes créatives. Après la pub déjantée réalisée par Spike Jonze pour Kenzo World en 2016, voici qu’à son tour Flower by Kenzo réveille sa création. De façon plus calme, mais tout aussi innovante, puisque sa nouvelle campagne « Step Into The Light » est composée uniquement de cinemagraphs.

 

« Créé en 2000 par Alberto Morillas, "Flower by Kenzo" figure dans le top 10 des fragrances les plus vendues en France. Pour sa nouvelle "eau de lumière" , la marque avait besoin de recruter une nouvelle cible de millennials, donc plus digitale, tout en gardant son aspect statutaire. Nous avons donc eu l’idée de faire le premier film de parfums réalisé uniquement avec des cinemagraphs. Ce format hybride entre la photographie et la vidéo, qui isole une partie de l’image pour l’animer en boucle alors que le reste de l’image reste fixe, crée ainsi une technique visuelle d’une grande poésie, et qui est vraiment dans la culture digitale », explique Stéphane Galienni, fondateur et directeur de création de l’agence Balistik*art

 

« Avec Patrick Guedj, le directeur artistique de Kenzo Parfums, nous avons identifié le réalisateur qui avait tous les critères pour réaliser ce film : le photographe et cinégrapher, Julien Douvier, qui, en filmant cette femme de rouge vêtue qui parcourt la ville à la recherche de la lumière, a réussi à capter dans ce film le pouvoir lumineux du coquelicot, symbole du parfum », raconte S. Galienni. Résultat : un film de 1’11’’, tourné à la Philharmonie de Paris, composé de 15 cinemagraphs gifs qui ont chacun leur personnalité, et peuvent être montrés indépendamment les uns des autres, mais qui tournent en boucle, et racontent une histoire avec un début et une fin. « C’est une autre façon de faire de la publicité car chaque plan raconte sa propre histoire, et d‘un point de vue stratégique, le gif crée plus d‘engagement, et d’émotion, envers une marque qu’une simple vidéo, tout le monde le partage plus facilement », conclut S. Galienni. Le film sera visible sur la chaîne YouTube de la marque, sur sa page Facebook, et sur Instagram. INfluencia a demandé à Patrick Guedj d'expliquer ce choix :

 

 

INfluencia : quelle histoire et/ou philosophie véhicule Flower by Kenzo?


Patrick Guedj : Flower raconte l'histoire d'une fleur forte, qui malgré son apparente fragilité, est capable de percer le béton de la ville, pour rendre à sa façon le monde plus beau. Les fondements de l'histoire sont réalistes car en effet le coquelicot est une fleur incroyablement puissante, qui n'a besoin que d'un peu de terre pour pousser où bon lui semble. C'est une mauvaise herbe, au sens noble et positif, de fleur rebelle. Ensuite, l'histoire de Flower s'éloigne de cette réalité pour nous plonger dans un monde onirique, sensoriel et souriant.  Ce film est plus spécifiquement axé sur l"'eau de lumière", une nouvelle venue dans la ligne Flower. C'est donc une ode artistique, poétique et moderne à la lumière.

 

 

IN: pourquoi ce parti pris artistique des cinemagraphs ?

 

Patrick Guedj: nous trouvions ce parti pris très ancré dans le monde d'aujourd'hui, en particulier pour une expérience digitale étonnante. Il y a quelque chose de très Kenzo, dans cette approche à mi chemin entre la photographie et le film, cette manière de surprendre par quelques accidents visuels surréalistes. C'est une jolie façon de mettre en scène une poésie moderne, chère à la marque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR