AccueilBRAND CULTUREDéJà 400 INSCRIPTIONS POUR HIDDEN TREASURES!

Déjà 400 inscriptions pour Hidden Treasures!


Publié le 04/07/2018

Image actu

Le 11 juin dernier Influencia évoquait la deuxième édition de Hidden Treasures. Simon Morris, Senior Director, Marketing, Adobe revient sur le pourquoi de cette initiative essentielle dans un monde où la typo joue un rôle visuel prépondérant. Focus. 

 

 

INfluencia : pourquoi Adobe a choisi de s’intéresser aux typographies inachevées du Bauhaus pour cette seconde édition d’Hidden Treasures ?

 

Simon Morris : nous avons lancé le concept d’ « Hidden Treasures of Creativity » en 2017 pour essayer d’inspirer la nouvelle génération de créatifs en redonnant vie à des trésors artistiques oubliés ou perdus. Nous avions collaboré avec le musée Munch et l’expert de Photoshop Kyle T. Webster, et nous avons mis au défi les créatifs de recréer numériquement une nouvelle version du chef-d’œuvre d’Edvard Munch, « Le Cri » en utilisant les pinceaux qui avaient été recréés numériquement et mis à disposition dans Photoshop et Sketch pour l’occasion. Les pinceaux numériques ont été téléchargés par des dizaines de milliers de créatifs et qui ont pu s’inspirer du style d’Edvard Munch. Nous avons été époustouflés par l’ampleur et la qualité des travaux soumis, donc cette année, nous voulions passer des pinceaux à la puissance de l’écrit. Les polices de caractère sont la voix visuelle du langage, l’une des formes artistiques les moins remarquées. Nous voulions donc célébrer le rôle qu’elles jouent dans le design et la culture moderne. Nous espérons une fois de plus, dynamiser une nouvelle ère de la créativité avec ses trésors oubliés.

 

 

IN : quel est l’objectif de ce projet de recréer les typographies perdues du Bauhaus Dessau ?

 

S.M. : cette nouvelle édition d’ »Hidden Treasures of creativity” s’engage à redonner vie à l’œuvre d’anciens maîtres afin d’inspirer une nouvelle génération de créatifs. La campagne de l’an dernier nous a montré que la créativité est intemporelle et qu’il n’y a pas de meilleure manière d’engager la nouvelle génération de créatifs.

 

 

IN : pourquoi et comment avez-vous collaboré avec le typographe allemand Erik Spiekermann et son studio de design ?

 

S.M. : Erik travaille avec Adobe depuis de nombreuses années maintenant. Il est aussi bien évidemment l’un des meilleurs typographes au monde, le choix a donc été très facile pour cette collaboration. Adobe et Bauhaus Dessau ont sélectionné une collection d’esquisses dans les archives du Bauhaus Dessau et ont travaillé avec Erik pour déterminer sur quelles pièces nous allions nous pencher afin de leur redonner vie. Nous nous sommes mis d’accord sur les cinq derniers travaux. Erik a noué des liens avec des écoles d’art et de design renommées dans le monde entier et a réuni une équipe internationale de jeunes designers pour soutenir la campagne. Erik et son équipe ont travaillé sur les œuvres, transformant les fragments en jeux de caractères Typekit complets, imaginant comment les maîtres auraient terminé leurs premiers travaux s’ils avaient eu accès aux outils numériques dont nous disposons aujourd’hui.

 

 

IN : quelle est votre vision du rôle de la typographie dans les moyens de communication ? Pensez-vous qu’il s’agisse d’une discipline à laquelle la nouvelle génération de créatifs adhère ?


S.M. : la typographie est une forme d’art puissante qui évolue autour de nous et qui a un impact sur nous tous, sans que nous nous en rendions forcément compte. Depuis les premiers dessins effectués par les hommes des cavernes dans les grottes, jusqu’aux emojis, la manière dont nous utilisons les polices de caractères et les symboles a un impact considérable sur la signification de notre message. Avec l’afflux des médias sociaux et des contenus numériques que nous lisons plus que jamais auparavant, le rôle de la typographie n’a jamais été aussi important. C’est cette génération de jeunes créatifs qui nous mènera à l’ère suivante de l’écriture.

 

 

IN : près d’un mois après le lancement, quels sont les résultats de la campagne à ce jour ? Envisagez-vous déjà une 3e édition ?

 

S.M. : nous constatons déjà un énorme succès sur cette campagne. Nous avons déjà reçu plus de 400 inscriptions pour le premier des cinq concours que nous allons mettre en place et nous sommes étonnés par la qualité des créations que nous avons vues jusqu’à présent. Adobe Creative Cloud permet aux créatifs d’aller aussi loin que possible dans leurs créations et les éditions d’Hidden Treasures continueront de capter l’imagination… aussi longtemps que possible !

 

Par ici:

 

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR